24 mai 2015

Lemon Curve : élégance, féminité et raffinement


Depuis le tout début de mon adolescence, j'ai toujours eu une forte poitrine, plus forte que la plupart de mes copines. Si certaines d'entre elles me jalousaient, j'étais moi aussi jalouse de voir à quel point elles pouvaient se permettre de ne pas se prendre la tête vestimentairement parlant grâce à leur poitrine relativement raisonnable. Alors que à 13 ans, elles achetaient de jolis sous-vet' d'ados aux couleurs sympas à 10 euros chez Jennyfer ou Mim, moi, j'étais déjà contrainte d'aller dans les enseignes "de grands", pour acheter des soutiens "de vieux". Vous savez, ceux qui font partie des 10% de soutifs qui restent une fois qu'on a éliminé ceux qui ont des bretelles beaucoup trop fines, ceux qui n'ont pas d'armatures, les modèles corbeilles, ou encore ceux qui sont encore plus rembourrés que mes fesses après Noël. Ceux-là. Les bien chers, et rarement jolis. Autant vous dire qu'à cet âge, devoir regarder à la largeur des bretelles avant même de pouvoir m'attarder sur le choix de couleurs ou de motifs m'a réellement pourri la vie vestimentairement parlant.  Pour moi, acheter de la lingerie s'apparentait vraiment à une corvée puisque j'achetais plus par "raison" que par envie, et encore moins par coup de coeur. Puis j'ai grandi. J'ai perdu un peu de poids, et donc un peu de poitrine, tout en conservant malgré tout un bon 90D. J'ai essayé de nouveaux modèles, et réalisé que je pouvais finalement me permettre plus de coupe que je ne le pensais, et en acheter même chez H&M ou Etam des qui m'allaient. Par contre, il y a une chose que je n'avais encore jamais osé faire, puisque j'essaye toujours mes sous-vêtements avant d'acheter : commander de la lingerie en ligne. 


Enfin, ça, c'était jusqu'à ce que le fameux site Lemon Curve me contacte afin de savoir si j'étais intéressée de tester une de leur parure de lingerie. La particularité de l'e-shop ? Aucune descrimination : le site propose de la lingerie de toutes les tailles. Les oeufs aux plats comme les oranges et pastèques y trouveront leur bonheur et ne seront pas mis de côté, tout en ayant du choix. Et gros plus ? Les modèles dits "adaptés aux fortes poitrines" le sont vraiment, chose assez rare sur la toile (parce que créer des 100D, c'est beau, mais penser à faire des bretelles de plus de 5mm qui vont avec, quand on fait de la pseudo "grande-taille", c'est mieux, messieurs les stylistes). Du coup, j'ai accepté afin de voir s'il était fiable de commander un soutien-gorge en ligne, sans essayer, et si le confort de la lingerie était au même niveau que son aspect esthétique . Autant vous dire que j'étais perplexe.


Sur le site, plein de choses me plaisaient mais comme l'été approche et que je suis une vraie adepte des hauts clairs ou en dentelle pour cette période de l'année, je m'étais mis en tête de trouver un très joli soutien-gorge chair, afin qu'il soit invisible sous mes blouses crème ou écrues. J'ai donc jeté mon dévolu sur ce genre de lingerie en visitant le site. Et autant vous dire qu'un joli soutien-gorge "couleur peau", qui ne fasse ni mémère, ni tue l'amour, ce n'est pas facile à trouver. Un "chair" adapté à ma carnation non plus, d'ailleurs, puisque les 3/4 des soutiens-chair que j'essayent s'avèrent en fait bien plus foncés que ma peau et donc, dénotent sous mes hauts. Pas évident ! Puis je suis tombée sur ce très joli ensemble crème de chez Panache, un brin romantique, un peu bohème, fin et tout en dentelle. Les bretelles sont larges mais féminines et vraiment bien travaillées, la dentelle remonte légèrement sur le sein, choses qui, je trouve, ajoute vraiment une touche de sophistication à l'ensemble. J'ai donc craqué et pris le bas assorti. La culotte, format shorty, est légèrement transparente derrière et en dentelle devant, très fine et fluide, super agréable à porter et invisible sous les vêtements moulants. Ni elle, ni le soutien-gorge ne font de relief sous les vêtements malgré la dentelle ce qui permet de les porter avec des hauts fluides. Le gros plus ? J'ai pris ma taille habituelle (40 en bas, 90D en dessous) et l'ensemble me va parfaitement. Gros soulagement. Le confort est totalement au rendez-vous et, surtout, le maintien de l'ensemble que j'ai choisi est irréprochable, malgré le modèle balconnet. Il se fait totalement oublier lorsque je le porte tout en galbant bien ma poitrine, critère indispensable lorsque je choisi un soutien-gorge. En bref, je suis ravie de mon choix, tant au niveau de la qualité que du confort.


Certes, le prix peut faire fuir puisque c'est malgré tout plus élevé qu'un soutif Hunkemoller ou Etam, même si les filles à fortes poitrines sont souvent habituées à laisser un oeil à la caisse de leurs magasins de lingerie habituels tellement "un bon soutien-gorge de marque" coûte cher. Malgré tout, je trouve que ça vaut la peine, ne serait-ce que pour la finesse du tissu, la qualité de la dentelle et le confort procuré par ce genre de sous-vêtements "totalement adaptés aux gros lolos". Personnellement, j'adore la lingerie "de femme", douce, féminine, travaillée, même si j'ai également des modèle simples, ou plus fun. Et celui-ci correspond pile à ce que j'aime porter. Pour vous montrer plus concrètement ce que celui-ci rend en réalité, j'ai préféré vous faire quelques gros plans, porté. Loin de moi l'idée de m'exhiber (je suis très très pudique) ou de me prendre pour une bomba bien roulée, promis, mais je trouve le modèle beaucoup mieux mis en valeur présenté de la sorte. J'ai donc mis ma pudeur dans ma poche pour aujourd'hui, en espérant que ça ne fasse pas vulgaire, ou ne choque pas certaines. 


Verdict ? Vous l'aurez sans doute compris, mais pour ma part ce premier test est une réussite, malgré le fait que je n'aie pas essayé les produits avant de les commander ! Je suis ravie de voir que certains sites mettent enfin tout en oeuvre pour satisfaire toutes les poitrines, des plus petites aux plus grosses, sans descrimination, en proposant de la lingerie adaptée et jolie, qu'importe notre morphologie et ce, à tous les prix. Pour cette raison, ça me tenait vraiment à coeur de présenter l'e-shop car il est rare de trouver de la jolie lingerie accessible lorsqu'on fait plus que du D en matière de soutien-gorge et je sais qu'on est nombreuses à parfois galèrer pour trouver non pas chaussure à notre pied mais bonheur à notre décolleté.  Ici, Lemon Curve va du A au K et propose même de super jolis maillots de bain et de nombreuses marques classiques (Panache, Aubade, Dim) comme plus funky (Banana Moon, Oupst, Huit, …). En plus, l'envoi est rapide et soigné. Jolie découverte et test réussi haut la main! 

Et vous, déjà commandé de la lingerie en ligne ?
Où achetez-vous vos sous-vêtements habituellement ?


16 mai 2015

Smoke Balm de The Balm : j'en pense quoi ?


Ce soir, nous fêtons entre amis l'anniversaire de mon meilleur ami au resto. Une excellente occasion de prendre plus de temps qu'en semaine pour me maquiller et tester de nouveaux produits sans être pressée par le temps ! Aujourd'hui, j'ai donc décidé de me maquiller de manière sobre mais sophistiquée en utilisant deux palettes qui m'ont récemment été envoyées par la chaîne de magasin Di : les Smoke Balm de The Balm. Moi qui suis une vraie adepte du make-up The Balm dont j'adore les packagings et les couleurs, j'étais super curieuse de voir ce que ces deux petites nouveautés avaient dans le carton.


Les Smoke Balm sont en fait des petites palettes de 3 fards, présentées dans une boîte en carton semblable à une boîte d'allumettes. Il en existe deux : une grise et une verte. Personnellement, je suis fan de cette présentation un peu vintage, je trouve ça vraiment très fun à regarder et compact à ranger. Chaque palette contient 3 ombres à paupières : une foncée et une claire au fini irisé et une couleur intermédiaire au fini mat. Les palettes contiennent également un petit miroir. Par contre, pas d'applicateur mousse à l'horizon ce qui n'est pas pour me déplaire : je ne m'en sers jamais, ça tombe tout le temps et je finis toujours par les perdre, je préfère donc ne pas m'en encombrer. En bref, deux petites palettes toutes mignonnes d'environ 10cm sur 4, faciles à ranger et à emporter. Elles sont vendues au prix de 15.90 euros chez Di ou encore sur des sites tels que MonCoinMakeup, prix que je trouve cependant un peu élevé pour 3 fards dans un carton. Passons maintenant à la présentation des fards…


La palette grise est composée de fards essentiellement froids alors que la palette verte est composée de teintes plus chaudes. Comme le nom de la palette l'indique, les fards sont à la base destinés à réaliser des smoky eyes, ils ont donc été choisis en fonction. Pour cette raison, dans chaque palette, on retrouve un beige clair irisé à mettre en coin interne et en touche lumière, un neutre moyen à poser en creux de l'oeil et un irisé très foncé à placer en coin externe pour un effet "fumé". Cependant, il est également possible de réaliser très facilement des make-ups moins sombres, voir carrément sobres et nude avec ce genre de palettes, ce qui fait d'elles de bons "good to go" de tous les jours.


La palette grise contient les fards Brasier, Etincelant et Flamme. Brasier est un gris anthracite très légèrement bleuté au fini irisé. Etincelant est un taupe violacé moyen 100% mat, idéal à placer dans la banane. Il me fait un peu penser au fard "Tease" de la Naked 2. Flamme est un beige champagne très très lumineux et fortement irisé. La palette verte, de son côté, contient le fard S'embraser, Rayonnant et Charbonneux. S'embraser est fortement semblable à "Brasier" excepté qu'il a des reflets verts bouteille plus prononcés que les reflets bleus que contients Brasier. Une fois bien estompé cependant, le vert est peu perceptible, ce qui en fait un fard relativement soft. Rayonnant est un marron chocolat au lait 100 mat, lui aussi destiné à être appliqué en creux de l'oeil. Enfin, Charbonneux est un champagne doré aux sous-tons chauds idéal pour illuminer le coin interne. J'aime beaucoup ces petits noms en rapport avec la thématique des palettes, ça ajoute un peu de peps aux produits. Cependant, je trouve qu'ils auraient pu être inversés pour plus de logique. Les mats n'ont rien d'étincelant ou de rayonnant, et les beiges irisés n'ont rien de charbonneux. C'est donc un rien perturbant, mais c'est un détail sans réelle importance.


Ces 6 teintes de fards sont extrêmement bien pigmentées. C'est d'ailleurs la raison principale de mon amour pour les fards à paupière The Balm: ils sont vraiment intenses, pigmentés à souhait et assez faciles à travailler. Cependant, ils ont un gros défaut que je ne peux pas taire : ils sont très (très très) poudreux. Heureusement, les chutes s'enlève très facilement sous les yeux mais malgré tout, les fards ont fortement tendance à faire des petites particules de matière un peu partout lorsqu'on en prélève et, pour le prix, je trouve ça un peu dommage, même si ça n'altère en rien leur rendu sur les yeux. Pour mieux vous rendre compte du finis des fards et de leur véritable couleur, voici les swatches (n'hésitez pas à cliquer sur la photo pour mieux voir !) :

Palette grise                                                                                                       Palette verte
Et pour vous donner un aperçu des choses que l'ont peu réaliser avec, je vous montre ci-dessous le petit make-up que j'ai fait pour ce soir, réalisé entièrement avec la palette Smoke Balm Verte. J'ai voulu quelque-chose de fumé et de prononcé, sans passer par le bon gros smoky de soirée hyper foncé car en ce moment, je suis vraiment très fatiguée et ce genre de make-up a fortement tendance à me rétrécir les yeux. J'ai donc opté pour quelque-chose de classique, lumineux et efficace : un petit dégradé léger et neutre surmonté d'un trait de liner assez présent pour un petit effet "sortie".

Sorry, mon appareil photo macro rend les couleurs bien plus vives que mon réflex, d'où mes cheveux carotte :-D
Pour réaliser ce maquillage, rien de plus simple :  j'ai appliqué le fard beige irisé partout sur ma paupière (mobile et immobile) jusqu'à mon arcade sourcillière ainsi qu'en coin interne.  J'ai ensuite appliqué le marron mat dans le creux de mon oeil et sur la moitié de ma paupière mobile puis flouté le tout pour un rendu plus naturel.  Pour finir, on pose le fard vert irisé très foncé en coin externe en l'étirant bien vers l'extérieur et on floute les bords pour éviter d'obtenir un smoky grossier et mal estompé. On fait pareil en bas : le beige en coin interne, le marron au milieu et le vert en coin externe, on mélange, et voilà ! Il ne reste plus qu'à appliquer un trait de liner avec virgule, une touche de mascara, et c'est terminé ! Voilà le résultat :


Personnellement, j'adore porter ce genre de make-up ! Ca agrandit les yeux et fait très classe, que ce soit pour la journée ou pour une petite soirée.  J'aime beaucoup les tons que contiennent ces petites palettes donc je m'en reservirai avec plaisir pour reproduire ce genre de maquillages "rapides et indémodables". Avec elles, impossible de se planter, on a tout à portée de main pour réussir un maquillage léger ou plus foncé, il suffit de doser ! Alors, verdict ? Malgré le fait que les fards soient trop poudreux à mon goût, The Balm est une marque que j'affectionne tout particulièrement pour ses teintes de fards (à yeux et à joues) et pour ses packagings rétros et féminins. Ces palettes sont une découverte sympa, même si elles ne sont à mon sens pas vraiment indispensables (on retrouve dans les palettes lambdas de fards neutres le même genre de couleurs, on peut donc obtenir le même rendu avec plus de choix de fards sous la main) et quand-même un peu trop chères, pour le coup. Perso, je ne mettrais pas presque 16 euros pour ce genre de produits car la marque propose des palettes de 12 fards ou plus qui sont, à mon sens, plus intéressantes et plus rentables. Je vous conseille donc de vous pencher sur celles-ci, notamment sur la Bon Jovi, la Meet Matt(e) ou encore Nude Dude que je trouve vraiment canons et dont le prix est à mes yeux mieux justifié.

Et vous, déjà essayé The Balm ?
Vous seriez tentées par ce genre de petites palettes ?


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...