26 nov. 2014

Rimmel HydraRenew Lipsticks: des tubes qui envoient du lourd!


Cette semaine, j'ai eu l'énorme de chance de recevoir dans ma boîte aux lettres la collection complète des HydraRenew de Rimmel. Autant vous dire que j'étais totalement ravie et juste trop hystérique en déballant puisque, je vous le disais déjà ici et , ce sont des rouges à lèvres que j'adore. J'avais déjà craqué sur deux teintes cet été (As you want Victoria, un rose foncé super flashy et In love with Ginger, un orangé très vif) et elles ne m'avaient absolument pas déçue. Du coup, découvrir que toutes les autres couleurs étaient là, juste devant moi, sur ma table de cuisine, c'était juste Noël avant l'heure!


La collection est composée de 16 couleurs, allant de la plus nude à la plus foncée en passant par des couleurs très (très très) vives. Je ne vous en présente que 14 puisque deux d'entre eux ont déjà été présentés individuellement sur le blog. Il y en a vraiment pour tous les goûts: celles qui aiment les choses discrètes y trouveront leur bonheur. Les dingues de rouges à lèvres bien vifs, aussi. Niveau finis, la majorité des couleurs sont des crèmes au rendu un peu satiné et légèrement glossy. Cependant, certains d'entre eux ont un fini "givré", voir finement pailleté. Voici un avant-goût des couleurs:

De haut en bas: Back to Fuschia, Vintage Pink, Latino, Mayfair Lady, Dark Night Waterloops, Diva Red, Glam Fuhlam Plum, Amethyst Shimmer, Nude Delight, Ringa Ringa Roses, To Nude or not to Nude, Heather Shimmer, Fancy, Coral Britannia
La texture quant à elle est à la fois le défaut et la grosse qualité de ces jolis rouges à lèvres: elle est très crémeuse, et glisse vraiment bien sur les lèvres, tout en offrant (pour les non irisés) une opacité de couleur impressionnante. L'avantage, c'est que c'est très confortable, très agréable à porter, que ça reste hydratant tout au long de la journée et ne dessèche pas du tout les lèvres, tout en bénéficiant d'une jolie couleur bien présente. C'est rare, d'habitude, soit c'est glissant et transparent, soit asséchant et opaque. Le désavantage, c'est l'application puisque la matière glisse tellement et est si crémeuse et fondante lorsqu'on applique les teintes vives au bâton que, sans crayon, il est assez difficile de tracer un joli contour bien net sans déborder. La matière a aussi un peu tendance à filer. Du coup, je les utilise avec un crayon contour et c'est tip top. Sur les photos, vous les verrez par contre uniquement appliqués au raisin, pour ne pas tromper le rendu des swatches. Niveau tenue, c'est très correct, surtout pour des rouges à lèvres "hydratants": la plupart des teintes sont tellement chargées en pigments que les couleurs restent longtemps sur les lèvres, même si le fini glossy disparaît au bout d'un moment. Par contre, après un certain temps, les HydraRenew au fini très givré ont, eux, tendance à ne laisser plus que des paillettes sur la bouche après un repas, par exemple. Warning, donc! Bonus également: cette gamme sent délicieusement bon, j'adore. Par contre, et je l'ai déjà dit, je passe mon tour sur le packaging plastoc' violet un peu cheap, mais c'est un détail au vu de la qualité de ces rouges à lèvres. Place aux swatches!


LES NUDES                                                                                        

J'ai essayé de rassembler les couleurs en fonction du coloris de la petite pastille collée au derrière de chaque rouges à lèvres pour plus de "logique" dans la revue. Pour les nudes, j'ai donc répertorié 4 teintes assez discrètes et portables pour tous les jours.


Et voici ce qu'elles donnent portées:


Coral Britannia est un très joli nude pêche tirant légèrement sur le corail clair. Il a un fini givré très très subtil et fait une bouche toute douce et discrète, tout en donnant bonne mine et en n'effaçant pas les lèvres. Je l'aime beaucoup et le porterai très souvent! 


Nude Delight est un nude sans aucun irisé et sans paillettes au fini crème. C'est un orangé très opaque qui tire sur le marron. Pile le genre de teinte qui ne me va pas du tout. Par contre, il serait très joli sur des personnes ayant la peau plus mate que moi - ce qui, on est d'accord, n'est pas très difficile -. 


Heather Shimmer est un de mes favoris. C'est un vieux rose tirant légèrement sur le marron, qui fait très naturel sur les lèvres. Il est idéal pour l'automne et va à toutes les carnations. Il a un fini légèrement givré, mais ne fait pas du tout cagole des prés. Coup de coeur! 



To Nude or not to Nude est un joli rosé beige au fini givré assez prononcé. Et pourtant, je l'aime bien et j'en suis la première étonnée. L'effet "irisé" est vraiment modulable et sait rester très discret tout en apportant une jolie couleur sobre mais fraîche aux lèvres. Là encore, je trouve qu'il ne fait pas "mauvais goût" alors qu'en voyant le raisin, je m'étais dit "Ah, celui-là, c'est mort!". 

LES P'TITS ROSES  SOBRES                                                                        

Ensuite, j'ai répertorié trois rouges à lèvres rosés mais sobres et facilement portables en journée également. Ils sont colorés sans être flashy ou trop foncés. Bref "les p'tits roses de tous les jours". 


Et voici ce qu'ils donnent sur les lèvres:


Fancy est un beau rose bébé au fini givré, là encore, modulable. Il reste léger et neutre, tout en apportant de la fraîcheur et un peu d'éclat au visage. Il n'est pas trop bleuté et est idéal pour accompagner un smoky mat, je l'aime bien. Ca change des "nudes" habituels.


Ringa Ringa Roses est un rose cagole bébé bleuté et irisé/pailleté. Sur moi, je ne l'aime pas du tout, il tranche beaucoup trop avec mon teint et fait un effet "très fake". Par contre, sur une blonde à la carnation rosée, je pense qu'il peut être très joli et rendra bien plus naturel parce qu'au raisin, la couleur est très belle. Dommage pour moi! 


Latino est un rose plus soutenu qui tire légèrement sur le corail orangé, tout en restant neutre . Il a un fini givré très très léger qui se remarque à peine sur moi, et vient directement réchauffer un teint un peu terne. J'aime beaucoup et il est très facile à porter! 


Vintage Pink est un vieux rose tirant sur le mauve parme. C'est une couleur très froide et automnale qui, mariée à un joli blush froid est magnifique sur les teints clairs. Ca change, sans dénoter. Celui-ci n'a aucun irisé et fait vraiment très classe porté, sans faire fade ou plomber le teint. Une très jolie teinte!

LES BIEN VIFS                                                                                     

Dans la collection, il y en a aussi qui envoie du pigment, et pas pour rire. C'était le cas des deux que j'avais achetés cet été, mais pas que. Parmi ceux que j'ai reçus cette semaine, deux tubes sont de vraies dynamites de couleur:


Voici ce qu'ils donnent sur les lèvres:


Back to Fuchsia est un rose fuchsia ultra pétant aux sous-tons froids presque fluo (un peu moins bleu que sur la photo tout de même). Quand on le met, direct, ça fait BAM! Il est ultraaaa pigmenté (rarement vu ça ailleurs) et très opaque. C'est vraiment une teinte idéale pour l'été, avec juste du mascara. Il faut oser, mais cette intensité est vraiment sublime sur les lèvres! D'habitude, je n'ose jamais le rose Barbie mais celui-ci est canon. Je le porte sur cette photo


Mayfair Red Lady est un rouge très chaud, un peu orangé qui, comme le précédent est dénué d'irisé, totalement crème et très opaque dès le premier passage sur les lèvres. Il est vraiment très vif porté. Ce n'est pas le rouge que je préfère sur moi, mais la teinte est vraiment belle et "piquante" pour les beaux jours. 

LES PRUNES, BAIES ET BORDEAUX                                              

Pour terminer, la gamme contient également 4 teintes plus automnales dans les violets, prune et bordeaux. Là encore, on y trouve des foncés et des plus faciles à assumer.


Voici ce qu'elles donnent portées:


Amethyst Shimmer est un framboise violacé au fini givré. La couleur est froide et très sympa en toute saison pour apporter une couleur à la fois peps et modérée  aux lèvres. Je suis un peu moins fan du fini frost sur celui-là, mais il est tout de même vraiment sympa porté. 


Glam Plum Fuhlam est sans conteste mon coup de coeur de la collection. Je le trouve absolument magnifique et totalement adapté à la saison. Il s'agit d'un très joli prune foncé bien opaque, sans irisé ni paillettes. Il est très automnal et se porte, je trouve, assez facilement pour une teinte si soutenue. J'adore!  


Diva Red est un rouge froid foncé, tirant légèrement sur le bordeaux. Là encore: très opaque, super bien pigmenté et pas d'irisé ni de paillettes.  Moi qui suis fan des rouges, je n'ai pas eu de "méga coup de coeur" pour celui-ci, mais je trouve que la couleur me va bien au teint et qu'elle se fond bien à mon roux. Il fait une jolie bouche glamour. C'est un chouette "rouge d'automne", et je le préfère à son confrère plus orangé.  


On termine avec Dark Night Waterloops, un violet prune très très foncé et froid, au fini crémeux et non irisé.  C'est clairement une teinte destinée à la saison froide et "pile dans la tendance". Malgré tout, il faut oser et, perso, je trouve que ce n'est pas ce qui me va le mieux. En plus, chose étonnante que je n'ai pas eu avec les autres teintes: je trouve que celle-ci est un peu plus difficile à appliquer et ne se dépose pas aussi uniformément que toutes les autres couleurs sur les lèvres. Crayonnage au contour des lèvres obligatoire, selon moi, avant l'application! 


Voilà pour cette jolie collection. Vous l'aurez compris: malgré la texture crémeuse "à double tranchant" qui rend l'application fastidieuse,  je trouve que cette gamme d'HydraRenew est extrêmement réussie, surtout au niveau des couleurs! Le choix est très large, les teintes variées et recherchées, toujours dans la tendance, la matière agréable à porter et la tenue très correcte. Du coup, pour éviter que ça file et faciliter l'application, il suffit d'opter pour un crayon contour des lèvres de la même teinte que l'HydraRenew qui vous aura tapé dans l'oeil. Utilisé ainsi, je pense qu'il n'y a pas de déception possible. Bref: de très bons rouges à lèvres au packaging moche, certes, mais qui tiennent leur promesse d'hydratation, offrent une pigmentation de dingue pour ce genre de lipsticks et le tout, à un prix vraiment abordable. Moi, j'achète! Oupst, c'est déjà fait, en fait.


Et vous, tentées?
Quelles sont vos teintes préférées? 

22 nov. 2014

Mes nouveaux pinceaux Real Techniques


Si vous êtes belge et que vous ne le savez pas encore, je suppose que vous vivez dans une grotte sans électricité ou que vous avez été prise en otage durant environ 1 mois dans une cave, au fin fond du Nicaragua: depuis 3 semaines, la marque Real Techniques est désormais facilement trouvable en Belgique, dans les magasins Di qui proposent un stand disposant d'un très large choix de pinceaux de la marque. C'est simple, ils y sont presque tous! 


Personnellement, je connaissais déjà ces pinceaux depuis quelques années puisque ça fait déjà un bon moment que je possède le kit destiné aux yeux (pinceaux bleus) et le kit pour le teint (pinceaux oranges) que j'ai toujours trouvé très complets et qualitatifs. En plus de deux ans de service, ils n'ont pas bougé, ne se sont ni abîmés ni décollés ou encore déformés, n'ont pas perdu leurs poils et sont restés aussi doux qu'au premier jour. Du coup, j'étais déjà réellement convaincue par la qualité de ces pinceaux et depuis que je les ai, je les conseille à tout le monde, les yeux fermés. Puis, il y a 3 semaines, j'ai reçu pour test quelques pinceaux que je n'avais pas encore et qui me tentaient depuis longtemps: le pinceau duofibre, le pinceau poudre et le pinceau liner en silicone. J'ai également reçu le pinceau blush, que je possédais déjà mais que je ne vous avais jamais présenté sur le blog alors qu'il est, de loin, mon pinceau favori pour cet usage. Après plusieurs semaines d'utilisation, je peux vous confirmer une chose: Real Techniques est définitivement (avec Zoeva) ma marque de pinceaux favorite! Encore une fois, et sans surprise, j'ai été super satisfaite de ces nouveaux venus. Place à la revue.


Commençons par le pinceau poudre. J'ai été ravie de le découvrir dans mon colis car ça fait très longtemps que  je souhaitais acheter un énorme pinceaux pour appliquer ma poudre de façon très diffuse et naturelle, histoire d'alterner avec mes autres pinceaux qui, eux, poudrent mon teint de façon assez localisée. Celui-ci est parfait pour ça! Il est bien dense, bien touffu et vraiment très gros. Les poils sont vraiment doux et attrapent bien la poudre, sans surcharger la surface du pinceau. C'est cool, ça évite l'effet cakey. Bien sûr, le pinceau est bien taillé, régulier et n'a perdu aucun poil depuis que je l'ai reçu. J'adore l'utiliser pour poudrer mon teint et pour estomper mes âneries lorsque je me rate niveau blush ou contouring, il fait très bien son job, je l'aime vraiment beaucoup! 


Ensuite, je vous présente un des meilleurs pinceaux de la marque: le pinceau blush, en forme d'oeuf. Perso, j'ai mon premier depuis 1 an et demi et il n'a pas bougé, je m'en sers autant pour le blush que pour le contouring puisque sa forme relativement imposante permet d'appliquer la couleur de manière diffuse et très naturelle sur le teint. Sa densité est "pile comme il faut" pour poser la matière correctement, sans faire de placards de couleur sur la peau. 


Comme son grand frère présenté ci-dessus, il est très bien coupé et ne perd pas ses poils. Par contre, bien qu'il reste doux et qu'il ne soit pas du tout rèche, il n'est pas aussi "soyeux au toucher" que les autres pinceaux teint de la marque. Ca ne m'a en aucun cas dérangée, mais je préfère le préciser. J'adore son look tout rose hyper girly, je trouve ce pinceau vraiment très beau et multifonction. C'est un de mes gros favori de la marque et je le conseille à toute les personnes qui ont peur de se louper en posant leur blush ou leur bronzer le matin.


Ensuite, j'ai également reçu le pinceau duofibre appelé "stippling brush".  Il est sensé être utilisé pour l'application du fond de teint et des matières crèmes. Pour ma part, je l'utilise uniquement pour poser les blushes crèmes ou les enlumineurs sur mes pommettes. Sa circonférence est relativement petite (trop, pour appliquer un fond de teint rapidement, je trouve), ce qui permet d'être précise lors de la pose.


Il est bien aéré sans être "mou" et trop flexible et ses poils sont, là encore, vraiment très doux. Ca ne picote pas, chose que je craignais. La matière se fixe bien sur les poils et le fait que le pinceau ne soit pas trop dense permet d'obtenir un résultat très naturel sur la peau, sans "tâches", chose que j'apprécie. Je le préfère mille fois à mon autre "stippling brush" de chez ELF que je trouve maintenant bien trop "mou" et pas assez dense pour appliquer correctement des matières crémeuses. Ici, il est court, maniable et parfait pour ça. 


En ce moment je l'utilise pour appliquer mon blush crème rouge de chez Lavéra et je dois dire que j'aime vraiment beaucoup l'effet qu'il a. Je l'utilise aussi parfois avec un highliter liquide, et là encore, j'adore le rendu. Ca prélève bien, blend bien, sans faire de marques: le top! Je tiens à préciser également que, contrairement à d'autres pinceaux stippling, celui-ci se lave facilement et ne dégorge pas du tout. Et en plus, je le trouve très joli au visuel.  


Pour terminer, j'ai également reçu un pinceau pour les yeux relativement intriguant: le silicone liner brush, destiné à appliquer l'eyeliner crème. Je dois bien vous avouer que c'est ma petite déception parmi ces nouveautés. Le pinceau se présente avec un embout sous la forme d'une pointe en silicone relativement rigide, mais flexible. Elle se plie pour s'adapter au tracé et à la pression qu'on effectue sur le manche pour doser l'épaisseur du trait. La pointe est relativement fine, ce qui permet à première vue de tracer des traits fins comme plus épais. Le bout est sensé permettre de dessiner une virgule précise et nette assez facilement. Mais bon, ça, c'est en théorie. En réalité, je remarque que le liner crème sèche beaucoup plus rapidement sur cette mine en silicone que sur un pinceau en vrai "poils", il faut donc retrempé à plusieurs reprises  la mine dans le liner et se dépêcher à travailler pour obtenir un trait correct et bien noir. La mine imbibée de liner fait également des "petits accoups" de matière dans le trait (surement dû à l'assèchement précoce du liner), ce qui fait que, de près, le trait n'est pas vraiment linéaire et un peu approximatif. Il faut repasser plusieurs fois pour obtenir quelque-chose de parfait (et pour moi, le liner, c'est un trait parfait ou rien du tout). De plus, je trouve cet embout chiant à nettoyer. La virgule est, par contre, assez simple à tracer avec ce genre d'outils. Malgré tout, je n'ai pas été convaincue par la chose. Je préfère un vrai pinceau en poils, plus facile d'utilisation, qui permet un tracé net et une application "en une seule fois" pour le liner crème.


Vous l'aurez compris: à mes yeux, Real Techniques est une excellente marque de pinceaux à prix relativement accessible. La qualité est au rendez-vous, le design et la variété aussi.  On en trouve pour toutes les envies et toutes les utilisations, que ce soit en kits ou en vente à l'unité. Je trouve que ce sont des pinceaux qui vieillissent très bien avec le temps et qui sont vite rentabilisés. A ce jour, il n'y a que les pinceaux liner et l'éponge qui ne m'ont pas convaincue. 

Et vous, déjà testé ces pinceaux?
Qu'utilisez-vous pour vous maquiller? 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...